LIBAN

Projet de renforcement de la reconnaissance et des capacités des acteurs tripolitains à faire face aux crises sur leur territoire


Modalités de renforcement des capacités

  • Auto-évaluation des besoins (démarche Taking the Lead)

  • Accompagnement et appui

  • Apprentissage en situation réelle (réalisation de projet individuel et collectif)


Budget et durée du projet 

  • Budget total : 930.000 €
  • Durée : 36 mois

Lieu du projet

  • Tripoli, Liban
Logos Bioforce, Groupe URD, North Leda

Un projet géré par Bioforce en partenariat avec Groupe URD et North Leda, financé par l'Agence Française de Développement et la Région Auvergne Rhône-Alpes.


Contexte

Un programme innovant et structurant pour la Ville de Tripoli et ses habitants


Tripoli, à l’image du Liban, souffre d’une instabilité chronique liée à la multitude de crises qui ont traversé le pays et la région ces dernières décennies. Mais la guerre civile, les impasses politiques, ou les conflits régionaux n’ont pas détruit la capacité de résilience et d’adaptation de centaines de milliers de Tripolitains. Et malgré leurs difficultés, ils ont accueilli à bras ouverts et partagé leurs ressources avec plus de 200 000 réfugiés syriens (sur une population de 850 000 habitants). Un accueil dans la douleur, car la société civile tripolitaine et les institutions libanaises n’étaient pas prêtes à réagir à une crise d’une telle ampleur. Les acteurs internationaux se sont aussi mobilisés et depuis 2013, ont multiplié les interventions pour soutenir les réfugiés et leurs hôtes. Mais une action extérieure, sans ancrage local réel, reste moins pertinente et malheureusement, souvent, trop tardive.

Ces leçons apprises ont poussé Bioforce à choisir d’investir fortement dans le renforcement des capacités locales à prévenir et gérer les crises. Nous avons décidé d’accompagner la société civile et les institutions locales tripolitaines pour leur permettre de développer ensemble des actions de solidarité de qualité, pertinentes et efficaces. Après une série d’évaluations sur le terrain, nous avons opté pour un accompagnement en 3 points : renforcer les capacités des Organisations de la Société Civile (OSC) tripolitaines, toutes actives dans différents champs de la solidarité (développement économique, gestion de l’eau, éducation, protection de l’enfance, droit des femmes, handicap, action culturelle…), accompagner la Municipalité de Tripoli dans l’appropriation de son mandat de prise en charge des crises sur son territoire, mettre en place un dispositif paritaire pérenne de gestion des crises valorisant les complémentarités de tous ces acteurs locaux, et incluant le secteur privé.

L’originalité et la force du projet résident ainsi dans le travail collectif entre secteur public, associations et entreprises, et la synergie créée entre ces acteurs du territoire au bénéfice des populations.

L’impact attendu est fort : un plus grand nombre de familles vulnérables auront accès à une aide qui répond vraiment à leurs besoins, grâce à :

  • des organisations de solidarité professionnalisées (proactivité, vision, et synergie)
  • une municipalité préparée à faire face aux crises
  • une couverture optimale des besoins sur le territoire par une meilleure coordination des actions de solidarité.



Un projet porté par un collectif de partenaires leaders dans leur domaine


3 partenaires aux expertises complémentaires, reconnus sur le plan international :

Bioforce, ONG française, porteuse du programme, accompagne depuis plus de 35 ans les ONG et les populations locales à mettre en œuvre des interventions humanitaires de qualité. Elle privilégie la formation des professionnel-le-s et le renforcement des organisations de solidarité (accompagnement sur mesure, diagnostic organisationnel, structuration et coordination …)

North LEDA, une agence de développement local pour le nord du Liban, est notamment en charge de la mise en place du dispositif paritaire réunissant les acteurs locaux publics. Partenaire libanais du programme, sa parfaite connaissance du secteur public, des tissus économique et associatif de Tripoli est un atout pour sa mise en œuvre et sa pérennisation.

Le Groupe URD est un institut indépendant spécialisé dans les pratiques et les politiques humanitaires et post-crise, en particulier sur « l’apprentissage collectif ». Fort de nombreuses expériences sur le terrain, il apporte notamment son expertise dans l’accompagnement de la Municipalité de Tripoli.


Objectif général.

Contribuer au renforcement de la résilience des populations et des sociétés du territoire tripolitain.


Objectif spécifiques

Renforcer la reconnaissance et les capacités institutionnelles et opérationnelles des acteurs tripolitains à faire face aux crises sur leur territoire.


Résultats attendus.

  1. Les Organisations de la Société Civile sont en capacité de se positionner dans le jeu d’acteurs, d’être proactives, porteuses de vision, et de travailler en synergie.
  2. La Municipalité de Tripoli est en capacité de se positionner en relation avec les OSC, et de mettre en œuvre son mandat pour faire face aux crises sur son territoire
  3. Un dispositif paritaire réunissant les acteurs locaux publics/privés/associatifs est structuré pour faire face aux crises.

Bénéficiaires.

  • 30 Organisations de la Société Civile locales intervenant sur le territoire de Tripoli.
  • La Municipalité de Tripoli (Conseil Municipal et cadres des services techniques).