REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Projet de 
renforcement des capacités locales à oeuvrer pour la résilience des populations et la réponse aux crises


Modalités de renforcement des capacités

  • Diagnostic et évaluation de besoins

  • Formation 

  • Accompagnement, conseil et coaching

  • Partage d’expériences 

  • Apprentissage en situation réelle
    (gestion de micro-projet) 



Budget et durée du projet 

  • Budget total : 2.500.000 €
  • Durée : 36 mois


Lieu du projet

  • Bangui, RCA
    Les OSC bénéficiaires proviendront de l'ensemble du territoire

Un projet géré par Bioforce en consortium avec Oxfam, en partenariat avec l'ACFPE et le LERSA, financé par le Fonds fiduciaire de l’Union européenne pour la République centrafricaine « Fonds Bêkou ».

ACFPE
Logo Fonds Bekou
ACFPE
Logo Fonds Bekou

Contexte

L'Institut Bioforce mène un projet de renforcement des capacités locales à œuvrer pour la résilience des populations et la réponse aux crises en RCA, en consortium avec OXFAM et en partenariat avec l’Agence Centrafricaine pour la Formation Professionnelle et l'Emploi (ACFPE) et le Laboratoire d’Economie Rurale et de Sécurité Alimentaire (LERSA) de l’Université de Bangui.

Ce projet est financé par le Fonds fiduciaire de l’Union européenne pour la République Centrafricaine, appelé « Fonds Bêkou ». 
Le 15 juillet 2014, le premier fonds multi-bailleurs européen a été créé à l’initiative de l’UE et de trois de ses États membres : la France, l’Allemagne et les Pays-Bas. Nommé « Bêkou» (espoir en Sango), ce Fonds a pour mission de renforcer la résilience en République centrafricaine. Le Fonds Bêkou a été créé en réaction à la crise de 2013 en République centrafricaine (RCA) afin de permettre l’accès des populations aux services essentiels (eau et assainissement, alimentation, soins, etc.) et d’assurer, une fois la sécurité rétablie, la relance de l’activité économique. Il a ainsi pour but de contribuer à la stabilisation et à la reconstruction de la RCA en articulant mieux les programmes de reconstruction & développement avec la réponse humanitaire, afin de permettre le renforcement des capacités centrafricaines.  
Ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre de la Composante 1 « Renforcement des capacités de la société civile centrafricaine » du Programme de promotion de la cohésion sociale, du dialogue et de la réconciliation dans la société centrafricaine dont l´objectif général est de favoriser la stabilisation et le relèvement de la société centrafricaine en renforçant les capacités locales et le dialogue à court et moyen terme.
Ce projet s'aligne également étroitement sur les objectifs transversaux du Plan National de Relèvement et de Consolidation de la Paix (RCPCA) sur sa composante de renforcement des capacités des acteurs nationaux dans leurs dimensions légale, institutionnelle, humanitaire, technique et d’influence. 


Les dernières actualités du projet

À Bangui, une formation pour renforcer les formateurs locaux

Bioforce lance cette semaine dans la capitale centrafricaine une formation destinée à ses partenaires, première étape d’un projet sur 3 ans.

Lire la suite

Une formation de coach en RCA

Bioforce poursuit son engagement en République Centrafricaine et organise en novembre 2018 une formation destinée aux coachs.

Lire la suite

Bioforce accueille et forme à Lyon ses partenaires centrafricains

Des membres du LERSA et de l'ACFPE ont suivi durant deux semaines des sessions pour renforcer leurs capacités.

Lire la suite


Objectif général.

Renforcer la société civile centrafricaine aux niveaux de base, intermédiaire et institutionnel, afin qu’elle puisse contribuer de manière professionnelle et durable aux priorités et aux objectifs du Plan National de Relèvement et de Consolidation de la Paix (RCPCA).


Objectif spécifiques

Objectif spécifiques 1
Promouvoir l'autonomisation et le professionnalisme des organisations de la société civile centrafricaine en renforçant leurs capacités organisationnelles, managériales, techniques  et d’influence, ainsi que les compétences de leurs personnels dans leurs domaines d’intervention respectifs.

Objectif spécifiques 2
Contribuer à créer un environnement institutionnel capable d’encadrer et d’appuyer efficacement la société civile centrafricaine.


Résultats attendus.

  1. Une Maison des services locale et pérenne d’appui aux Organisations de la Société Civile (OSC) est disponible et accessible.
  2. Une offre de formation durable, accessible, et adaptée aux besoins des OSC est disponible.
  3. Le Secrétariat Permanent des ONG du Ministère du Plan (SPONG) est renforcé dans l’exercice de son mandat et de ses relations avec les OSC.

Bénéficiaires, groupes cibles.

  • Renforcement de 120 structures, comprenant les OSC et les plateformes de coordination.
  • Formation d’au moins 820 personnes sur les capacités, techniques, managériales et d’influence. 
  • Renforcement des capacités institutionnelles et techniques du Secrétariat Permanent des ONG.  
  • Renforcement des capacités institutionnelles et techniques de l’ACFPE et du LERSA. 

Activités

Résultat 1. Une Maison des services locale et pérenne d’appui aux OSC est disponible et accessible

Identification et réhabilitation/construction des locaux de la Maison des services

Définition des modalités d’installation de la Maison des services et mise en place de la structure

Développement d’une offre d’appui/conseil « sur mesure »

Développement d’ateliers d’échanges de pratiques trimestriels

Mise à disposition de ressources partagées

Développement d’un système de compagnonnage au sein d’OSC expérimentées

Développement de micro-projets par les OSC 

Résultat 2. Une offre de formation durable, accessible, et adaptée aux besoins des OSC est disponible.

Renforcement du vivier de formateurs nationaux de l’ACFPE et du LERSA

Développement des formations du parcours  « management »

Développement des formations du parcours  « réseaux »

Développement d’un dispositif de coaching au sein des parcours « management » et « réseaux »

Développement de sessions de formations techniques optionnelles

Accompagnement des OSC dans la mise en œuvre de leurs projets en rapport avec les formations reçues

Appui de l’ACFPE et du LERSA pour le développement d’une offre pérenne de formations à destination des OSC

Atelier final de capitalisation et de mesure d’impact

Résultat 3. Le SPONG est renforcé dans l’exercice de son mandat et de ses relations avec les OSC.

Diagnostic et développement d’un plan de renforcement des capacités du SPONG

Missions d'appui/conseil ponctuel du SPONG

Appui en matériel et en logistique du SPONG

Développement d’actions de renforcement des compétences du personnel du SPONG

Produit avec le soutien financier de l’Union européenne. Le contenu de la présente publication relève de la seule responsabilité de l’Institut Bioforce et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant l’avis de l’Union européenne.