Lebanon EC ECHO Fadwa Baroud

3 décembre 2018. Aujourd’hui à Tripoli (Liban) avait lieu la cérémonie officielle de lancement d’un projet innovant et structurant pour les Tripolitains, mené par Bioforce et ses partenaires, le Groupe URD et North Leda. La cérémonie s’est tenue en présence de nombreux officiels (représentants de la municipalité de Tripoli, de l’AFD Liban, de l’Ambassade de France au Liban, de ministères et d’universités), mais également d’ONG internationales ou libanaises. Avec le lancement de ce programme, qui a reçu le soutien de l’Agence Française de Développement et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, organisations de la société civile et autorités locales seront accompagnées durant 3 ans pour renforcer leurs capacités à piloter une réponse humanitaire collective, coordonnée et adaptée. L’objectif : qu’un plus grand nombre de familles vulnérables accèdent à une aide qui répond vraiment à leurs besoins.


Tripoli, à l’image du Liban, souffre d’une instabilité chronique liée à la multitude de crises qui ont traversé le pays et la région ces dernières décennies. Mais la guerre civile, les impasses politiques, ou les conflits régionaux n’ont pas détruit la capacité de résilience et d’adaptation de centaines de milliers de Tripolitains. Et malgré leurs difficultés, ils ont accueilli à bras ouverts et partagé leurs ressources avec plus de 200 000 réfugiés syriens (sur une population de 850 000 habitants). Un accueil dans la douleur, car la société civile tripolitaine et les institutions libanaises n’étaient pas prêtes à réagir à une crise d’une telle ampleur. 


Les acteurs internationaux se sont aussi mobilisés et depuis 2013, ont multiplié les interventions pour soutenir les réfugiés et leurs hôtes. Mais une action extérieure, sans ancrage local réel, reste moins pertinente et malheureusement, souvent, trop tardive.


Ces leçons apprises ont poussé Bioforce à choisir d’investir fortement dans le renforcement des capacités locales à prévenir et gérer les crises. Avec nos partenaires, le Groupe URD, institut indépendant spécialisé dans les pratiques et les politiques humanitaires et post-crise, et North Leda, agence de développement libanaise, nous avons décidé d’accompagner la société civile et les institutions locales tripolitaines pour leur permettre de développer ensemble des actions de solidarité de qualité, pertinentes et efficaces. Après une série d’évaluations sur le terrain, nous avons opté pour un accompagnement en 3 points :

  • renforcer les capacités des Organisations de la Société Civile (OSC) tripolitaines, toutes actives dans différents champs de la solidarité (développement économique, gestion de l’eau, éducation, protection de l’enfance, droit des femmes, handicap, action culturelle…),
  • accompagner la Municipalité de Tripoli dans l’appropriation de son mandat de prise en charge des crises sur son territoire,
  • mettre en place un dispositif paritaire pérenne de gestion des crises valorisant les complémentarités de tous ces acteurs locaux, et incluant le secteur privé.


L’impact attendu est fort : un plus grand nombre de familles vulnérables auront accès à une aide qui répond vraiment à leurs besoins, grâce à des organisations de solidarité professionnalisées (proactivité, vision, et synergie), une municipalité préparée à faire face aux crises, et une couverture optimale des besoins sur le territoire par une meilleure coordination des actions de solidarité.



Photo : EC ECHO - Fadwa Baroud

Commentaires
Monday, December 3, 2018 By lyece