John Psaropoulos IRIN 2016
Nouvelles compétences, nouveau format : en Europe, la formation de Logisticien fait peau neuve pour cette rentrée 2019.

Migrants, personnes en grande précarité… à l’échelle locale ou nationale, les territoires sont confrontés à la persistance ou l’aggravation de difficultés sociales et à de nouveaux enjeux. Si solidarités nationale et internationale interviennent dans des contextes différents, certaines fonctions, elles, présentent de grandes similarités. C’est ce que nous avons constaté au fil des années à Bioforce pour le métier de logisticien : les compétences mobilisées sur un poste en solidarité internationale répondent également aux besoins des acteurs de la solidarité locale et nationale. En enrichissant à la rentrée sa formation de compétences spécifiques à la solidarité nationale, Bioforce permet de s’engager professionnellement en Europe auprès des populations vulnérables. Dans le même temps, Bioforce renforce les capacités des organisations de solidarité nationale en formant des logisticiens qualifiés et préparés spécifiquement à ce contexte d’intervention.

Si les domaines d’intervention s’élargissent, la durée de la période de formation en centre, elle, raccourcit de 9 à 6 mois. Mais grande première dans l’histoire des formations Bioforce, cette période de formation sera suivie d’un stage au sein d’une organisation de solidarité en Europe pour permettre aux élèves de compléter leur apprentissage. La suite est connue : après ces deux temps d’apprentissage, sur les bancs de l’école et en situation professionnelle, c’est une mission de 6 mois en solidarité nationale ou internationale qui attend nos élèves pour appliquer et démontrer l’acquisition des compétences du métier.


Miniature de couverture de la lettre d'information Bioforce n°3 Cet article a été publié dans le numéro 3 de la Lettre d'Information Bioforce


Commentaires
Thursday, September 19, 2019 By lyece