Bioforce lance cette semaine dans la capitale centrafricaine une formation destinée à ses partenaires, première étape d’un projet sur 3 ans.

La formation de formateurs, lancée pour la première fois lundi pour une durée de 5 jours, s’inscrit dans un projet visant à renforcer les capacités locales à œuvrer pour la résilience des populations et la réponse aux crises en RCA. Mené en consortium avec OXFAM et en partenariat avec l’Agence Centrafricaine pour la Formation Professionnelle et l'Emploi (ACFPE) et le Laboratoire d’Économie Rurale et de Sécurité Alimentaire (LERSA) de l’Université de Bangui, le projet d’une durée de 36 mois est financé par le « Fonds Bêkou » de l’Union européenne.

Le projet permettra de proposer à terme une offre de formation durable, accessible et adaptée aux besoins des organisations de la société civile (OSC). Il vise notamment à appuyer la constitution et le renforcement d’un pool de formateurs locaux compétents au sein des structures partenaires du projet, à savoir l’ACFPE et le LERSA. La formation accueille ainsi 21 participants dont 11 formateurs ACFPE et 10 formateurs LERSA. Au terme des 5 jours, les personnes formées pourront entre autre concevoir une session de formation et un scénario pédagogique, mettre en place différents types d’évaluation d’une action de formation, mais aussi analyser leur pratique et celle des autres afin de s’engager dans une dynamique d’apprentissage continu.

Mobiliser un pool de formateurs compétents est un enjeu majeur pour l’ACFPE qui accueille la formation et pour le LERSA : à ce titre, les formateurs locaux identifiés par ces deux structures et ayant suivi la formation de formateurs seront par la suite mobilisés pour l’animation de l’ensemble des sessions de formations à destination des organisations de la société civile mises en œuvre dans le cadre du projet.

"Je suis fier de cette formation qui me donne des atouts importants dans ma vie professionnelle, explique Teddy, formateur à l'ACFPE. Par le passé, mon travail parfois n'était pas structurée. J'ai beaucoup appris durant cette formation et ces différentes compétences vont m'aider à exceller tout au long de ma carrière."

Assoula, enseignante chercheur à l'Université de Bangui ajoute : "Cette formation va me permettre de renforcer mes capacités en tant que formatrice pour qu'à l'avenir, je puisse mieux faire mon travail. Cette formation m'a apporté beaucoup plus de connaissances en matière de pratique, de méthode, et également d'approche sur qu'on peut utiliser pour transmettre un message. Cela m'a permis de déconstruire ce qui était auparavant pour moi la conception d'une formation et avoir une nouvelle vision beaucoup plus pragmatique pour partir sur des nouvelles bases."


EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET 
En RCA, œuvrer pour la résilience des populations et la réponse aux crises
Télécharger la plaquette au format PDF


Produit avec le soutien financier de l’Union européenne. Le contenu de la présente publication relève de la seule responsabilité de l’Institut Bioforce et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant l’avis de l’Union européenne.

Un projet géré par Bioforce en consortium avec Oxfam, en partenariat avec l'ACFPE et le LERSA, financé par le Fonds fiduciaire de l’Union européenne pour la République centrafricaine « Fonds Bêkou ».

RCA-Partenaires du projet

Commentaires
Friday, October 19, 2018 By lyece