Photo de la promotion 2019 - Dakar
Nouvelle année, nouveau départ pour les futurs humanitaires en formations dans nos centres en Europe et en Afrique

Janvier, c’est le mois d’une nouvelle rentrée dans nos centres de formation Europe et Afrique : 63 élèves nous ont rejoints pour vivre pendant 6 mois l’expérience Bioforce et se préparer à leur futur engagement d’acteur de la solidarité internationale.

Au Centre de formation Bioforce Europe, c’est le 2 janvier que la cloche a sonné pour 40 futurs professionnels de l’humanitaire. 22 d’entre eux suivent la formation Coordinateur de projet, tandis que 18 deviendront Responsable de projets Eau, hygiène et assainissement. Ces deux formations de 6 mois seront complétées de 6 mois en mission humanitaire à l’international dès juillet.

A Dakar aussi, l’équipe a accueilli ses « nouveaux » comme le rapporte Didier Francisco, le responsable du centre de formation Bioforce Afrique : 

« Hier mardi 8 janvier, 23 nouveaux étudiants ont d’intégré les rangs pour la première rentrée sur le continent africain de la formation de Coordinateur de Projet de la Solidarité Internationale en parcours Profil Initial, destinés aux candidats moins expérimentés. Originaires de 8 pays, ils pourront au terme des 6 mois de formation, suivis des 6 mois de terrain, occuper la fonction de coordinateur de projet dans le secteur de la solidarité internationale.

Nous leur souhaitons une bonne période de formation en cette première rentrée de l’année 2019 pour le Centre de Formation Bioforce Afrique ! »

Abdramane Diallo, responsable des formations du Centre Bioforce Afrique témoigne :

« Accueillir de nouveaux élèves procure un sentiment de grande fierté et de satisfaction à l’ensemble de l’équipe. Depuis la création du centre en 2017, le premier défi que nous avons à cœur de relever est l’accessibilité, notamment financière, de nos formations au plus grand nombre.

Pour y arriver, nous avons fait le choix d’un tarif subventionné pour nos formations les plus longues, et par ailleurs nous nous mobilisons pour rechercher des financements auprès de partenaires. Les bourses mises à disposition par certains partenaires permettent d’élargir la palette des formés et de toucher des couches vulnérables.

Notre prochain défi commence aujourd’hui : nous avons la responsabilité de former ces professionnels qui ont donné la preuve de leur engagement en choisissant une formation Bioforce, mais la compétence de tous nos intervenants, notre rigueur et la qualité de notre contenu pédagogique seront nos plus gros atouts. »


Dans notre centre de formation Europe:

22 étudiants pour la formation Coordinateur de projet
68% de femmes et 32% d’hommes
7 nationalités
de 24 à 45 ans

18 étudiants pour la formation Responsable Eau Hygiène et Assainissement
72% d’hommes et 28% de femmes
5 nationalités
de 23 à 44 ans

Dans notre centre de formation Afrique :

23 étudiants pour la formation Coordinateur de projet
83% d’hommes et 17% de femmes
8 nationalités 
de 23 à 46 ans


Miniature de couverture de la lettre d'information Bioforce n°1 Cet article a été publié dans le numéro 1 de la Lettre d'Information Bioforce


Commentaires
Wednesday, January 9, 2019 By marie