Bangui - Démonstration de lavage de main
Seaux, savons et matériel de sensibilisation sont distribués aux OSC participantes

Dans le cadre de la réponse à la crise du COVID-19 en République Centrafricaine, la Maison des Services de la Société civile a déjà organisé 29 sessions de formation et de sensibilisation sur les messages clés liés au COVID-19, dont 21 au sein de la Maison (145 leaders associatifs formés). Huit autres sessions (84 participants) ont déjà eu lieu à l’extérieur de la maison, auprès des Organisations de la Société Civile (OSC) ayant sollicité l’organisation de sessions supplémentaires pour leurs membres.

En seulement deux semaines, 151 OSC ont bénéficié du dispositif et au total 258 personnes ont été sensibilisées et outillées pour passer les bons messages au sein de leur communauté, incluant la formation de personnes vivant avec un handicap comme les sourds-muets et traducteurs. La formation est construite sur les messages officiels produits par le Ministère de la Santé et de la Population et sur les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé. Des seaux, des savons et du matériel de sensibilisation (Bandes dessinées, affiches sur les gestes barrières, fiche de lavage de mains) sont distribués aux OSC participantes, afin qu’elles puissent à leur tour organiser des sessions de sensibilisation. De plus, la Maison des Services vient de clôturer un appel à projet destiné à ses membres pour attribuer des financements aux OSC désireuses de mener des actions de réponse à la crise du COVID. 112 projets ont été reçus et la sélection des projets se fera lors d’un comité de sélection mixte.

Au-delà du financement, les OSC sélectionnées bénéficieront d’un appui conseil et accompagnement dans la mise en œuvre de leur projet par des spécialistes en Santé, Hygiène et Assainissement et en cohésion sociale.


EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET 
En RCA, œuvrer pour la résilience des populations et la réponse aux crises
Télécharger la plaquette au format PDF


Produit avec le soutien financier de l’Union européenne. Le contenu de la présente publication relève de la seule responsabilité de l’Institut Bioforce et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant l’avis de l’Union européenne.

Un projet géré par Bioforce en consortium avec Oxfam, en partenariat avec l'ACFPE et le LERSA, financé par le Fonds fiduciaire de l’Union européenne pour la République centrafricaine « Fonds Bêkou ».

RCA-Partenaires du projet

Commentaires
Friday, April 17, 2020 By lyece